Notre histoire

En 2014, Noëlle Keruzoré, comédienne et metteure en scène à Rennes, a commencé à s’intéresser à Theatre Uncut, collectif théâtral anglais qui s’est constitué en réaction aux coupes budgétaires drastiques décidées par le gouvernement Cameron. Depuis 2011, Theatre Uncut fait tous les ans une nouvelle proposition sur le principe de la réaction à l’actualité et d’un calendrier resserré. Plus de 6.000 personnes se sont saisies de cette proposition, dans 26 pays. Sensible à cette démarche et en accord avec les initiatrices du projet anglais, Noëlle en est devenue le relais de ce côté-ci de la Manche. Un collectif rennais s’est organisé, regroupant autour de Noëlle, Gaël Le Guillou-Castel, comédien, Ronan Mancec, auteur et traducteur et Frédérique Mingant, metteure en scène. Nous avons proposé plusieurs événements, notamment avec les élèves de l’école du Théâtre National de Bretagne, des étudiant·es en Arts du Spectacle de l’Université de Rennes 2, le Triangle – Cité de la danse et l’Hôtel Pasteur à Rennes, Au Bout du Plongeoir à Thorigné-Fouillard et la Maison du Livre de Bécherel (Ille-et-Vilaine) ou encore La Quincaille, fabrique artistique à Poullaouen (Finistère)…

Notre collectif a développé le jeu jusqu’à inviter des auteurs français à écrire directement dans notre langue sur la thématique de Theatre Uncut 2017. Anouch Paré et Thierry Beucher se sont prêtés au jeu et ont initié l’édition internationale de Theatre Uncut 2017, sur la question de la post-vérité.

Nous affirmons depuis notre désir de nous adresser à des auteurs et des autrices de théâtre dont nous aimons le travail, pour aller à la rencontre du public avec leurs textes et l’envie de débattre. Forts de cette histoire, nous avons fait de 2018 l’année de la première édition de Dans le vif.

© Franck Belloeil

 

Références bibliographiques

  • Dossier consacré à Theatre Uncut dans Le bruit du monde revu(e) n° 4, novembre 2016 : interview d’Emma Callander et Hannah Price, initiatrices du projet britannique, par Noëlle Keruzoré et Ronan Mancec, article sur le théâtre politique britannique par Marianne Drugeon, les pièces Opération à cœur ouvert de Laura Lomas, Veuillez nous excuser qui que vous soyez de Ryan Craig, Belle blonde de Hayley Squires, Actions pour promouvoir la paix de Sarah Solemani, co-traductions de Noëlle Keruzoré et Ronan Mancec ; Apathie de Chris Goode (extraits), traduit par Ronan Mancec avec la complicité de Séverine Magois.
  • Sylvain DIAZ, « Gratuité idéale du Theatre Uncut : pour une économie de la dépense dramaturgique », in Utopies de la gratuité, sous la direction d’Aude ASTIER, Nathalie BITTINGER, Sylvain DIAZ, Claude FOREST et Geneviève JOLLY, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, collection « Arts » (à paraître en 2018)