Édition 2018 : Délits de solidarités

En 2018, nous faisons appel à quatre auteurs et autrices. Il s’agit de Guillaume Cayet, Jézabel Coguyec, Philippe Malone et Mariette Navarro. Nous sommes heureux de donner la parole à cette diversité de voix.

La thématique sur laquelle nous les convions à écrire un texte court est : Délits de solidarités.

Nous poursuivons notre compagnonnage avec la Quincaille à Poullaouen (Finistère), fabrique artistique qui accueille une résidence d’écriture en juillet 2018. Les auteurs et autrices y rencontrent notamment des militant·es associatif·ves du Finistère (la Cimade, l’Association pour les Droits des Étrangers) et Florent Grellard, professeur de droit et de philosophie.

Un partenariat avec l’ADEC-maison du théâtre amateur à Rennes voit la tenue d’une masterclass autour de l’œuvre de Jézabel Coguyec et Mariette Navarro. Cette soirée marque le début d’un atelier de théâtre hebdomadaire.

Les résidences de création de la lecture publique se font salle Guy Ropartz et au Théâtre du Cercle à Rennes. Notre lecture publique est diffusée au Théâtre du Cercle et à la Péniche Spectacle en partenariat avec la Paillette (théâtre et MJC).

Guillaume Cayet

Il est auteur et dramaturge. De 2012 à 2015, il fait partie du département Ecrivains Dramaturges de l’ENSATT. Durant ses trois années de formation, il assiste Anne-Laure Liégeois, Hubert Colas, et entame un partenariat avec Julia Vidit (en tant qu’auteur associé et dramaturge) et la compagnie Future Noire. En 2014, il publie Couarail chez Lansmann. La même année, son texte Les Immobiles est lauréat des Journées des Auteurs de Lyon, coup de cœur de France Culture. L’année suivante, Proposition de rachat est mis en onde par France Culture à Théâtre Ouvert, et La Nuit Hurlera de Chiens si Hirondelles ne sifflent pas est lauréat du Prix Jamais Lu. En 2016, il publie un triptyque autour de la lutte dans les milieux ruraux, Retourner l’effondrement, comprenant Une Commune et Dernières Pailles. Sa dernière pièce, B.A.B.A.R (le Transparent Noir) est le début d’une nouvelle recherche autour de la fracture coloniale. Parallèlement, il rédige une thèse de doctorat sur la question « de la représentation du peuple dans les écritures contemporaines ».

Son texte pour Dans le vif s’intitule La meute.

Jézabel Coguyec

DR

Elle vit en Mayenne, où elle a créé en 2007 la Compagnie Autrement Dit. Le travail de la compagnie s’articule autour de sa démarche d’écriture. Les premières créations, Sous vide et Aggloméré, traitaient de la solitude de l’individu face à la technologie. Et puis elle a eu envie de quitter le plateau de théâtre pour tenter de placer l’écriture au centre du dispositif de spectacle. C’est ainsi qu’est né le Prédimaton, performance d’écriture pour la rue présentée notamment à Chalon l’été 2011. Elle continue de questionner, dans son travail de création mais aussi dans ses interventions auprès des amateurs, la forme qu’une écriture appelle, aussi bien en terme d’espace que dans la posture dans laquelle on place le spectateur. C’est le terrain de jeu qui l’intéresse depuis plusieurs années : lecture déambulatoire, adaptation de roman en restaurant, spectacle chez l’habitant, reconstitution de repas de familles sont des exemples de formes qu’elle a pu mettre en scène ou interpréter. Son dernier texte, Mouchka, fait l’objet d’une création sonore à l’été 2018.

http://www.compagnieautrementdit.fr/

Son texte pour Dans le vif s’intitule Les invités.

Philippe Malone

DR

Philippe Malone est écrivain, dramaturge et photographe. Il a écrit une vingtaine de textes dont Pasaran, Titsa, Morituri, Blast, III, L’entretien, Septembres, Blast, Krach ou encore Sweetie. Les textes sont régulièrement lus, joués, ou mis en onde, en France (Comédie française, Festival d’Avignon – Manufacture, Rencontres de la Chartreuse…), et à l’étranger (Schaubühne, Deutsches Theater, au Bundestag, Poche-Genève…). Certains sont traduits, joués et publiés en allemand, polonais, italien et espagnol. Pour Laurent Vacher – Compagnie du Bredin, il a écrit une comédie musicale, Lost in a supermarket ainsi que la fiction périurbaine Bien lotis, créée en 2013 au festival d’Avignon. Il travaille avec les musiciens Franck Vigroux et Franco Mannara, avec la chorégraphe Rita Cioffi, et co-écrit dans le groupe Petrol avec Lancelot Hamelin, Sylvain Levey et Michel Simonot depuis 2005. Il enseigne à l’ESAD (Paris) depuis 2015 et à l’ENSATT (Lyon, 2016). Comme dramaturge, il suit les travaux d’écrivains, de compagnies ou d’étudiants en cours d’écriture. Il est publié chez les Solitaires Intempestifs, Quartett, Espaces 34 et Théâtrales (avec Petrol).

Son texte pour Dans le vif s’intitule Titanic.

Mariette Navarro

© Thomas Faverjon

Après des études de Lettres Modernes et d’Arts du Spectacle, Mariette Navarro entre en tant que dramaturge à l’École Supérieure du Théâtre National de Strasbourg (2004 à 2007). Elle travaille comme dramaturge pour différents théâtres et compagnies, fait partie de comités de lecture, et du collectif d’artistes de la Comédie de Béthune depuis 2014. Elle est autrice de saison aux Scènes du Jura pour la saison 15-16, et en résidence Ile de France au théâtre de l’Aquarium pour la saison 17-18. Elle co-dirige la collection Grands Fonds chez Cheyne éditeur. Elle écrit notamment pour les metteurs en scène Matthieu Roy, Caroline Guiela Nguyen, Anne Courel, François Rancillac, Hélène Soulié, et la chorégraphe Marion Lévy. A ce jour, elle a publié Alors Carcasse (Cheyne, 2011 et prix Robert Walser 2012), Nous les vagues suivi des Célébrations (Quartett, 2011), Prodiges® (Quartett, 2012), Les feux de Poitrine (Quartett, 2015), Les Chemins contraires (Cheyne, 2016) et Zone à étendre (Quartett, 2018). Son dernier livre, Les Hérétiques, sera créé en novembre 2018 par François Rancillac et paraîtra aux éditions Quartett.

http://petit-oiseau-de-revolution.eklablog.com/

Son texte pour Dans le vif s’intitule Un Ulysse.