Le collectif

Dans le vif est un collectif, hébergé par la compagnie Dellie.

Thierry Beucher, auteur, metteur en scène

© theatre-contemporain.net

Diplômé du Conservatoire National de Région de Rennes (1985 à 1988), il a participé à une vingtaine de spectacles comme acteur, avec différentes compagnies de la région Bretagne (Cie de l’Embarcadère, Théâtre Icare, Digor Dor, Théâtre Berloul). Depuis 2011, il est aussi le directeur artistique du Théâtre de l’Intranquillité, pour lequel il a écrit et mis en scène Montorin (2018). Si l’amour n’était pas, sa douzième pièce, a obtenu une bourse d’aide à l’écriture, et une bourse d’aide à la traduction de la SACD. Elle a été lue dans différents lieux en France, mais aussi en République du Congo (Brazzaville), et dans une traduction portugaise (Brésil) de Angela Leite Lopes, à Rio de Janeiro.

Noëlle Keruzoré, comédienne, metteure en scène, traductrice

DR

Metteure en scène et interprète, Noëlle Keruzoré a commencé son parcours artistique par la danse. Après un DESS en études anglophones, elle s’est formée au théâtre à la Classe Libre de l’Ecole Florent à Paris puis à La London Academy of Music and Dramatic Art (LAMDA) à Londres. Elle a travaillé avec Philippe Calvario, Frédéric Bélier-Garcia, Jean de Pange, Volodia Serre, navigant du Théâtre des Amandiers à Nanterre au CDN de Nice, en passant par le Théâtre de la Commune à Aubervilliers, le Théâtre de l’Aquarium à la Cartoucherie de Vincennes et le Quartz à Brest. Son travail est guidé par la recherche au plateau et la notion de mouvement, celui de la partition constituée par le texte, celui décrit par les corps en scène. Le tout finit par créer ou recréer une danse du monde dans laquelle chaque interprète peut démontrer sa singularité tout en s’affirmant comme appartenant à un ensemble. En lien avec cette recherche, elle s’est formée à la technique Alexander qu’elle enseigne depuis 15 ans. Noëlle travaille également en tant que coach d’acteurs. Elle a ainsi coaché en anglais l’acteur français Tchéky Karyo sur les deux saisons de la série Baptiste (production BBC1). A l’initiative du collectif Dans Le Vif, elle lance pour 2020-2022 le projet chorégraphique « Je me heurte à… ».

Portrait de Noëlle évoquant les origines de Dans le vif pour la revue en ligne Yegg.

Gaël Le Guillou-Castel, comédien

DR

Il est metteur en scène, comédien et intervenant. Il est titulaire d’une licence Arts du spectacle. Il se forme à la pratique du jeu par le biais de stages (Nadia Vonderheyeden, Cédric Gourmelon, Le Théâtre des Lucioles, Evelyne Fagnen, Anouch Paré, etc.). Il s’investit également dans plusieurs projets théâtraux au sein des associations étudiantes. Depuis 2005, il a travaillé avec différentes compagnies comme l’Hôtel de la plage, la Compagnie 3ème acte, les Allumettes Associées, l’Atelier des possibles ou le chorégraphe Yvann Alexandre. En 2006, il co-fonde La Caravane Compagnie. Il y joue en tant que comédien et met en scène plusieurs spectacles. Il participe aux différents projets de territoires menés par la compagnie, et y défend la démarche d’un théâtre du quotidien, et opère des aller-retours entre textes théâtraux et création à partir de collectes de paroles. Il dirige régulièrement des ateliers.

Ronan Mancec, auteur et traducteur de théâtre

© Elsa Amsallem

Ronan Mancec est auteur de théâtre, publié aux éditions Théâtrales : Le Gardien de mon frère, Azote et fertilisants, Tithon et la fille du matin, Je viens je suis venu (Journées de Lyon des auteurs de théâtre)… Il s’intéresse au théâtre à partir de témoignages et aux formes in situ. Ses pièces ont toutes été sélectionnées par des comités de lecture, et mises en scène par Thierry Bordereau, Cédric Gourmelon, Jean-Claude Gal, Laure Fonvieille ou encore de nombreux amateurs. Il a bénéficié de plusieurs aides d’Artcena, du Centre National du Livre, et de résidences d’écriture en France et au Québec. Membre du comité anglophone de la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale, il a notamment traduit des pièces de Duncan Macmillan et Annie Baker et coordonné avec Noëlle Keruzoré le dossier sur Theatre Uncut dans Le Bruit du monde revu(e) n°4.

Chloé Maniscalco, comédienne

DR

Chloé Maniscalco commence le théâtre en MJC et au lycée, puis elle obtient une licence et un master d’études théâtrale à Paris III. En parallèle elle suit les cours d’Anne Torres et du conservatoire du 10ème avant d’intégrer en 2012 la première promotion d’Eric Lacascade au Théâtre National de Bretagne. À sa sortie en 2015 elle créera avec Laure Catherin la compagnie LaDude dans laquelle elle met en scène Histoires d’hommes et Cicatrices et béquilles (en binôme avec Laure Catherin). Passionée par la médiation elle intervient au centre pénitencier des femmes, la PJJ et la maison des pratiques amateur de Rennes, l’hôpital psychiatrique Guillaume Regnier, le foyer de jeunes travailleurs de Saint Brieuc et dans plusieurs lycées et ateliers pour adolescents. Elle fit partie des création Saint Brieuc ville à écrire (spectacle chez l’habitant) de la cie Folle Pensée et du dispositif Le théâtre c’est dans ta classe des Scènes Nationales du Jura avec Aux plus adultes que nous (texte Samuel Gallet mise en scène David Gauchard), et Oui ! Variations autour d’une journée de noce de la Caravane Compagnie (spectacle ambulatoire mise en scène par Gaël Le Guillou-Castel). Elle joua également sous la direction de Sara Amrous (cie Fièvre) dans Violences-Âmes et demeures de Gabily et de Mikaël Bernard (cie À corps rompus) pour Pas Savoir et De Ruines et de rages.

Frédérique Mingant, metteuse en scène

DR

Frédérique Mingant est metteuse en scène et directrice artistique de la compagnie 13/10è en Ut (Rennes). Elle travaille de façon privilégiée sur les textes dramatiques de la fin du XXème siècle ou du XXIème siècle. Elle a mis en scène Gaspard de Peter Handke (2007), trois œuvres de Witold Gombrowicz (Yvonne, princesse de Bourgogne, Bakakaï, Opérette, 2009), Hôtel Palestine (2010) et Trust de Falk Richter (2013), Toutes les choses géniales de Duncan Macmillan (2016), 1984 de George Orwell dans l’adaptation d’Icke & Macmillan (2017), George Kaplan de Frédéric Sonntag (2019). En tant que dramaturge et collaboratrice artistique, elle a accompagné Madeleine Louarn, Rachid Zanouda, Eric Vigner et Laurance Henry. Depuis 2018, elle développe un cycle de laboratoires de recherche théâtrale nommé SAUVAGE. La création de SAUVAGE est prévue en 2021.