Le collectif

Dans le vif est un collectif, hébergé par la compagnie Dellie.

Noëlle Keruzoré, comédienne, metteure en scène, traductrice

DR

Elle a été formée à la classe libre de l’Ecole Florent à Paris puis à la London Academy of Music and Dramatic Art (LAMDA) à Londres. Elle a travaillé avec Philippe Calvario, Frédéric Bélier-Garcia, Jean de Pange et Volodia Serre, navigant du Théâtre des Amandiers à Nanterre au CDN de Nice, en passant par le Théâtre de la Commune à Aubervilliers et par le Quartz à Brest. Son parcours l’amène tout naturellement à s’intéresser plus particulièrement au théâtre anglophone, classique et contemporain, de Shakespeare à Caryl Churchill, Mark Ravenhill ou Kate Tempest. Elle a récemment été la collaboratrice artistique de Frédérique Mingant sur 1984, dernière création de la compagnie 13/10e en Ut. Elle a traduit en Anglais Jimi Hendrix (monologue électrique), texte poétique de Zéno Bianu mis en scène par Jean-Michel Roux et interprété par Tchéky Karyo. La transmission tient également une place importante pour elle.

Portrait de Noëlle évoquant les origines de Dans le vif pour la revue en ligne Yegg.

Gaël Le Guillou-Castel, comédien

DR

Il est metteur en scène, comédien et intervenant. Il est titulaire d’une licence Arts du spectacle. Il se forme à la pratique du jeu par le biais de stages (Nadia Vonderheyeden, Cédric Gourmelon, Le Théâtre des Lucioles, Evelyne Fagnen, Anouch Paré, etc.). Il s’investit également dans plusieurs projets théâtraux au sein des associations étudiantes. Depuis 2005, il a travaillé avec différentes compagnies comme l’Hôtel de la plage, la Compagnie 3ème acte, les Allumettes Associées, l’Atelier des possibles ou le chorégraphe Yvann Alexandre. En 2006, il co-fonde La Caravane Compagnie. Il y joue en tant que comédien et met en scène plusieurs spectacles. Il participe aux différents projets de territoires menés par la compagnie, et y défend la démarche d’un théâtre du quotidien, et opère des aller-retours entre textes théâtraux et création à partir de collectes de paroles. Il dirige régulièrement des ateliers.

Ronan Mancec, auteur et traducteur de théâtre

© Elsa Amsallem

Ronan Mancec est auteur de théâtre, publié aux éditions Théâtrales : Azote et fertilisants, Tithon et la fille du matin, Je viens je suis venu (Journées de Lyon des auteurs de théâtre)… Il s’intéresse au théâtre à partir de témoignages et aux formes in situ. Ses pièces ont été sélectionnées par de nombreux comités de lecture (Aneth, le Panta théâtre, l’Ephémère, AficionAdos au Québec…) et mises en scène par Thierry Bordereau, Cédric Gourmelon, Jean-Claude Gal, Laure Fonvieille ou encore de nombreux amateurs. Il a bénéficié de plusieurs aides du Centre National du Théâtre et de résidences d’écriture en France et au Québec. Membre du comité anglophone de la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale, il a notamment traduit des pièces de Duncan Macmillan et Annie Baker et coordonné avec Noëlle Keruzoré le dossier sur Theatre Uncut dans Le Bruit du monde revu(e) n°4.

Frédérique Mingant, metteure en scène

DR

Metteure en scène et cofondatrice, avec Sylvain Ottavy, de la Compagnie 13/10è en Ut, Frédérique Mingant est de formation universitaire. Elle assiste Madeleine Louarn en 2001, dans le cadre des Ateliers de Recherches Théâtrales à l’Université de Rennes II. Elle participe également aux séminaires dirigés par Didier Plassard sur « les mutations des scènes contemporaines ». D’abord dramaturge et comédienne dans Thyeste de Sénèque, elle passe à la direction d’acteur en 2003 avec Le Procès de Franz Kafka, dont la grammaire lui a été inspirée par sa rencontre avec Claire-Ingrid Cottanceau. En 2006 et 2007, elle met en scène Gaspard de Peter Handke, avec trois créations distinctes et successives à partir du même texte. En 2008, elle créé Bakakaï ou Courtes histoires d’amour, d’après Witold Gombrowicz puis, en 2009, Yvonne, princesse de Bourgogne, du même auteur. En 2010, elle est assistante à la mise en scène de Rachid Zanouda, à l’occasion de la reprise de La Conquête du Pôle Sud de Manfred Karge. En 2011, elle monte Hôtel Palestine de Falk Richter. La saison suivante, outre la reprise d’Hôtel Palestine, elle met en scène L’Histoire du soldat de Stravinsky au CDDB, avec l’Académie d’Eric Vigner et l’Orchestre de Bretagne sous la direction de Pascal Gallois. En mai 2013, elle crée Trust de Falk Richter, dans une forme à un seul acteur. Sur la saison 13/14, elle monte Les Caprices de Marianne d’Alfred de Musset. Artiste associée à plusieurs lieux, elle y développe des formes diverses : L’Archipel (Fouesnant), la Scène Nationale 61 (Alençon). Dramaturge pour la compagnie Ak Entrepôt, elle a travaillé avec Laurance Henry sur A l’ombre de nos peurs (2014) et Murmures au fond des bois (2015). Dans le cadre de la Compagnie 13/10è en Ut, elle vient de créer Toutes les choses géniales de Duncan Macmillan (décembre 2016) et 1984 de George Orwell (janvier 2017).